Invitée de l’assemblée générale du Syrpa – le réseau des agri-communicants – Mercedes Erra, présidente exécutive d’Havas Worldwide et fondatrice de BETC, a fait part de ses convictions sur la communication.

« La comm fait avancer le monde, la comm engage, la comm doit indiquer la voie », déclare Mercedes Erra, pour qui l’intérêt du métier, qu’elle aime, est supérieur à la gestion de sa carrière. Elle constate que la comm est encore mal connue dans notre société, parce que notre structure mentale est bâtie sur le politique et non sur l’économie. Pourtant, « dans un monde libéral, on se doit de faire connaître ce que l’on fait ». La communication est fondamentale pour l’être humain car l’imaginaire est plus fort que le réel. Mais il faut donner du sens, engager les marques. C’est ce qu’a fait Mercedes Erra avec Danone (la santé), Evian (la jeunesse), Lacoste (la décontraction), Air France (faire du ciel le plus bel endroit de la terre), etc.

« Une bonne marque, c’est un produit plus une entreprise », poursuit-elle. Pour bien se comporter, une entreprise qui communique doit veiller à ses relations avec le personnel, son lien avec la planète et sa contribution au bien commun en relation avec son métier.

« Vous n’avez pas de problème d’image en agriculture »

77 % des gens font confiance aux agriculteurs, 30 % font confiance aux IAA. C’est ce constat qui fait dire à Mercedes ERRA que l’agriculture n’a pas de problème d’image, contrairement aux IAA qui sont très dévalorisées, même si elle a d’autres problèmes (tels que les modes de production). L’angoisse du consommateur est de bien manger, en relation avec sa santé. « Il faut défendre nos produits agricoles, faire le lien avec la production », recommande-t-elle.

Mercedes Erra milite pour l’égalité homme-femme

Au niveau mondial, 70 % du travail humain est fourni par les femmes, alors qu’elles perçoivent seulement 10 % de la rémunération de ce travail. Il en faut moins pour faire bondir Mercedes Erra, mère de 5 enfants, qui préside de nombreuses organisations de promotion de la femme et croit à la mixité. « C’est dur de faire changer la domination des hommes (il suffit de voir l’absence des femmes dans les dirigeants du CAC 40), y compris dans la tête des femmes ». Cependant, « l’égalité homme-femme devrait nous rendre tous plus intelligents ».

 Philippe Pelzer

——- 

https://www.youtube.com/watch?v=2f79ThzUFrs

——-

Mercedes Erra est fondatrice de BETC, première agence française de publicité, et Présidente exécutive de Havas Worldwide

Diplômée d’HEC et de la Sorbonne (Maîtrise et CAPES de lettres), elle est spécialisée dans la construction et la gestion des grandes marques. Elle a contribué à d’importants tournants stratégiques pour les marques dont elle s’est occupée (la santé pour Danone, la jeunesse pour Evian, la vision d’Air France — faire du ciel le plus bel endroit de la terre, McDonald’s « venez comme vous êtes ».). A titre personnel, Mercedes est engagée dans de nombreuses causes en faveur des femmes, de la jeunesse, des droits humains et de l’innovation : le Women’s Forum for the Economy and Society, qu’elle a co-fondé, la Fondation Elle ou encore la Commission Innovation 2030. Elle est également co-présidente du Comité français de Human Rights Watch et conduit depuis 2016 la mission de préfiguration du Comité Stratégique de la filière « Communication publicitaire ». Par ailleurs, Mercedes Erra a été nommée présidente du conseil d’administration du Musée de l’histoire de l’Immigration en janvier 2010 et est devenue présidente du conseil d’administration de l’Établissement public du Palais de la Porte Dorée en 2012. Elle est également vice-présidente du conseil d’administration de la Commission nationale française pour l’Unesco, membre du Conseil d’Administration de la Fondation du Collège de France et administratrice du groupe Accor, de la SNCF, de la Fondation Elle et de La Fondation France Télévisions. 

Mercedes Erra est Officier de la Légion d’Honneur, Officier dans l’Ordre National du Mérite et Commandeur de l’Ordre des Arts et des Lettres. Elle est maman de cinq garçons.